Réservé aux abonnés

Dis-moi ce que tu as dans la tête

Les fouilles des sépultures collectives du Petit-Chasseur ont permis de mettre au jour des crânes ayant subi des trépanations. Bonne nouvelle, tous les malades avaient survécu à l'opération.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le crâne, de tout temps, a été objet de fascination et nos ancêtres ont eu envie d'aller lui dire bonjour. La preuve, il y a quelque 10000 ans, au Mésolithique, la forme la plus ancienne de chirurgie était déjà pratiquée, notamment en Afrique du Nord et en Ukraine. Dans notre canton aussi, on a utilisé plus tard, au Néolithique, une technique de trépanation. François Mariéthoz le prouve en montrant des crânes retrouvés par les professionnels. A l'époque, évidemment, il n'y avait pas de salle d'intervention aseptisée. Pire, on utilisait un instrument plus que rudimentaire, à savoir un caillou! ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois