Ayent: une machine révolutionne le balisage hivernal des routes

Une entreprise d'Ayent a importé une machine norvégienne qui permet le balisage mécanique des poteaux de neiges. Une première en Suisse.
31 oct. 2015, 15:02
/ Màj. le 02 nov. 2015 à 08:44
L'instrument se fixe à l'avant du chasse-neige et est dirigé par ordinateur.

L’entreprise Délétroz Transport SA inaugure depuis quelques jours une exclusivité suisse:une machine placée à l’avant du chasse-neige qui plante automatiquement les piquets de neige.

Ces fameux poteaux oranges et bleus présents sur le bord des routes en hiver jouent un rôle essentiel dans le déneigement. Ils permettent de guider les conducteurs de chasse-neige.

 

La pose de ces piquets se fait sur une courte période d’un mois. Habituellement le travail est manuel. «Il s’agit pour les ouvriers de creuser le sol et d’enfoncer les poteaux à la main. Un travail très pénible pour un rendement faible», explique Claudy Délétroz, propriétaire de la machine.

Gain de temps spectaculaire

Importée de Norvège, l’invention permet de gagner un temps colossal. Quelques secondes suffisent. Un marteau hydraulique perce le sol jusqu’à quarante centimètres de profondeur. Un bras mécanique place ensuite le poteau dans le sol. Finalement le trou est rebouché. L’opérateur avance ensuite jusqu’au prochain emplacement et ainsi de suite.

 

«Ce qui prenait des mois ne demande aujourd’hui que quelques jours». La société privée a déjà balisé les routes d'Arbaz, Lens et Icogne pour un rendement de 2500 piquets en seulement cinq jours. 

Un investissement rentable

Pour Claudy Délétroz, l’investissement de 75'000 francs valait la chandelle. «Nous sommes mandatés par les communes pour baliser les routes et le canton semble très intéressé». Lundi, la machine norvégienne balisera les routes d’Ayent et de Grimisuat. Au printemps les piquets seront mécaniquement retirés par le même procédé. 

 

par Raphaël Bornet