Réservé aux abonnés

2018 sera une année charnière pour l'aéroport de Sion

L’année 2017 s’est mal terminée pour l’aéroport avec le «report» du projet Powdair. 2018 devrait permettre de répondre à plusieurs questions centrales sur l’avenir des lieux.
24 janv. 2018, 18:30 / Màj. le 24 janv. 2018 à 18:30
Plusieurs questions centrales doivent être résolues en 2018 afin de mieux dessiner les contours du futur de l'aéroport.

Même si les voyants étaient à l’orange, l’abandon, enfin le report, du lancement de la compagnie aérienne Powdair a laissé des traces sur le tarmac. Avec ses sept destinations européennes, le projet laissait augurer de bonnes perspectives pour l’aéroport de Sion qui peut déjà compter sur un boom de l’aviation d’affaires. Malgré cette déconvenue, Christophe Darbellay, conseiller d’Etat chargé de l’économie, et Philippe Varone, président de Sion, croient touj...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois