Réservé aux abonnés

Une nature qu'il faut savoir préserver

Le 1er Salon de la raquette à neige a permis de sensibiliser les visiteurs au côté éco-sensible de cette activité.
02 août 2015, 19:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

«Les enfants et les jeunes sont nos meilleurs porte-parole.» Avec d'autres membres de BloOmplanet, Samantha Schmidt participait ce week-end au premier Salon de la raquette à neige. Un rendez-vous entièrement consacré à ce sport qui fait de plus en plus d'adeptes. Pour la présidente de cette association lausannoise créée en 2009, la manifestation offrait aussi l'occasion d'attirer l'attention sur l'aspect éco-sensible de cette activité. «Les raquettistes sont de plus en plus nombreux et il est très important de montrer l'impact que le fait de sortir des sentiers balisés peut avoir sur la faune,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois