Une Foire du Valais en octobre? Oui, mais pas à n’importe quelles conditions

La Foire du Valais réaffirme sa volonté de vivre une 61e édition en octobre prochain. Mais pas avec toutes les restrictions prévues par la Confédération.
06 mai 2021, 18:58
/ Màj. le 27 sept. 2021 à 18:12
La Foire du Valais entend pouvoir accueillir son public habituel en octobre prochain.

La Foire du Valais est toujours décidée à vivre une 61e édition du 1er au 10 octobre prochain. Pour générer près de 75 millions de francs de retombées économiques, pour satisfaire l’attente de dizaines de milliers de visiteurs, des 440 exposants dont plus de 95% ont déjà signé leur engagement, pour faire suite aussi au large soutien manifesté par près de 6000 sondés à l’instauration d’un pass Covid.

Pas question cependant de lancer cette édition de reprise en étant contraint d’appliquer stricto sensu l’ordonnance Covid-19 situation spéciale annoncée le 28 avril dernier par le Conseil fédéral, mise en consultation auprès des cantons. «Certaines dispositions sont inutiles, impraticables ou économiquement inacceptables», note à cet effet le directeur Samuel Bonvin dans un communiqué publié ce jeudi.

Pas de restriction du nombre de visiteurs

Afin de pouvoir garantir une Foire du Valais réussie, sûre et conforme à son ADN, le comité présidé par Vincent Claivaz ébauche plusieurs pistes concernant les visiteurs qui devront être «vaccinés, guéris ou testés» ou les infrastructures avec un apport maximal d’air frais.

Par contre, la Foire du Valais ne peut accepter de restriction sur le nombre maximal de visiteurs, pas plus que de limitation de distanciation sociale dans l’enceinte de la foire. Exclue aussi l’obligation de porter des masques, une fois les files d’attente et les contrôles d’accès franchis. Autre revendication de la part du FVS Group: aucune collecte de données de contact des visiteurs ne peut être exigée.

Texte ici

par Pascal Guex