Réservé aux abonnés

Un trésor sous forme d'écrits

Des historiens du papier ont examiné le plus ancien registre suisse qui n'a pas été rédigé sur du parchemin. Un témoin du XIIIe siècle conservé aux Archives du Chapitre cathédral.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Alors que les Sédunois profitaient du soleil samedi après-midi à la Planta, l'ambiance était studieuse à l'extrémité nord de la place. Dans la salle d'études des Archives du Chapitre cathédral, des érudits examinaient en effet avec des gants blancs le contenu d'un registre à la couverture bleue. Pour les historiens suisses du papier réunis à Sion, le rendez-vous avait son importance. Il s'agissait de se pencher sur la structure de ces écrits sur papier qui sont les plus anciens de notre pays.

Le premier papier connu dans le monde remonte à un peu plus de 2000 ans et est d'origine chinoise. Dan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois