Réservé aux abonnés

Un Valaisan condamné après avoir détruit un piège photographique pour le loup

Les pièges photographiques posés à travers le canton par l’Université de Berne pour étudier les animaux prédateurs sont régulièrement saccagés. Un coupable vient d’être condamné en Valais.
19 oct. 2017, 12:17 / Màj. le 15 nov. 2017 à 13:37
L'Université de Berne a installé une centaine de pièges photographiques en Valais, auxquels il faut ajouter une soixantaine d'appareils posés par le service cantonal de la chasse et de la faune.

Un quinquagénaire haut-valaisan s’est fait pincer à Ergisch alors qu’il endommageait un appareil photo installé dans la forêt par l’Université de Berne qui les utilise pour étudier les relations entre les prédateurs et leurs proies.

La justice l’a condamné à vingt jours-amendes avec sursis, 400 francs d’amende et près de 500 francs de frais. Il devra en outre rembourser les dégâts.

«Ce n’est pas la première fois qu’une personne est prise sur le fai...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois