Trois Valaisans se tuent dans le massif du Mont-Rose

Trois alpinistes valaisans ont perdu la vie au Mont-Rose dimanche matin. Ils se trouvaient sur le versant italien, sur la pointe Gnifetti. Ils ont fait une chute de 800 mètres.
28 août 2016, 23:42
/ Màj. le 29 août 2016 à 10:46
Les malheureux ont fait une chute de quelque 800 mètres qui ne leur a laissé aucune chance.

La région de Sierre pleure la disparition de trois des siens. Les victimes faisaient partie du Club alpin de Montana-Vermala et du groupe de Sierre Monte-Rosa, qui avaient organisé conjointement l’expédition.

L’accident s’est produit dimanche matin à 6 h 30, alors que le groupe composé de huit personnes et mené par un chef de course marchait depuis trois heures en direction de la Pointe Dufour. Il semblerait qu’une corniche ait cédé au passage de la troisième cordée. L’alarme a été donnée par les cinq autres membres de l’expédition, qui ont été pris en charge par les secours italiens.

«La neige a fondu sous le poids des trois victimes qui ont fait une chute de 800 mètres. Les personnes n’avaient aucune chance de survivre. C’est un accident très particulier. Je n’ai pas le souvenir qu’il y ait eu d’autres drames comme celui-là dans cette région», précise Tiziano Trevisan, attaché de presse du centre de secours du val d’Aoste.

Président du Club alpin suisse de Montana-Vermala, Xavier Robyr précise que les victimes étaient des alpinistes aguerris et qu’ils suivaient la voie normale pour atteindre la Pointe Dufour qui est le plus haut sommet du pays avec 4634 mètres. 

par Sandra Jean,Christine Savioz