Réservé aux abonnés

Trois aires d’accueil à l’étude en Valais

Contrairement aux affirmations de l’UDC, qui évoque un triplement de la capacité d’accueil et la création d’une seconde aire à Martigny, la commune et l’Etat étudient un projet à l’échelle du canton.
01 sept. 2016, 23:39 / Màj. le 02 sept. 2016 à 00:01
Martigny, le 10.04.2015



Les gens du voyage sont parques sur leur place habituelle a la sortie de l'Autoroute A9 a Martigny, coinces entre la route cantonal et l'Autoroute. 



Christian Hofamnn/Le Nouvelliste

La campagne électorale est lancée. Affirmant, par voie de communiqué, que Martigny deviendra la capitale romande de l’accueil des gitans, avec un triplement de la capacité actuelle et l’ouverture d’une seconde aire au coude du Rhône, l’UDC du Valais romand et sa section martigneraine fustigent les autorités pour leur manque de réaction. Vérifications faites à la commune et au canton, la situation est bien différente.

Deux aires à Martigny?

Dans son communiqué, l’UDC précise que le plan directeur cantonal d’organisation du territoire, qui vient d’être mis en consultation, prévoit l’aménagement de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois