Réservé aux abonnés

Tourisme valaisan: comment les stations et les remontées appréhendent l'hiver à venir

Pour le tourisme valaisan, l’hiver prochain est celui de tous les dangers en raison de la pandémie. Entre les règles sanitaires et les potentielles fermetures de frontières, il sera compliqué, même si les acteurs touristiques sont optimistes.
02 oct. 2020, 06:50 / Màj. le 02 oct. 2020 à 08:08
Entre fermetures potentielles, restrictions et frontières instables, les acteurs touristiques jonglent avec tous les possibles.

L’hiver qui approche sera un sérieux défi pour les acteurs du tourisme. Loin de se calmer, la pandémie a repris des forces à la fin de l’été. Des foyers sont apparus dans plusieurs pays d’Europe. Mais, pour l’heure, l’optimisme est de rigueur et il est dans presque toutes les bouches.

Un hiver correct?

Au 1er octobre, les préventes des abonnements de saison sont bonnes (voir encadré). C’est un signal positif, mais qui concerne majoritairement une clientèle locale. Ainsi, les stations qui vi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois