Top 100 des start-up suisses: le Valais se hisse au 4e rang

Dans la 10e édition du «Top 100 Swiss Startup Award», une référence dans l’écosystème des start-up en Suisse, le Valais se hisse au 4e rang des cantons suisses qui accueillent le plus grand nombre de start-up helvétiques. L’an passé, il occupait la 5e place de ce classement.
11 sept. 2020, 10:48
/ Màj. le 11 sept. 2020 à 14:41
Thomas Pfammatter, pilote chez Air Zermatt, et développeur de l'avion électrique H5 Hamilton chez Dufour Aerospace.

Mercredi soir, le «Top 100 Swiss Startup Award» 2020 a récompensé quatre start-up valaisannes.

Eyeware Tech, qui s’est distinguée dans le suivi des mouvements des yeux qui permettent aux machines d’interpréter le regard humain, et à terme de supprimer clavier et souris.

A lire aussi: Martigny: la startup Eyeware lève 2 millions pour analyser notre regard

GRZ Technologies, qui a inventé un système de batterie pour stocker le surplus d’énergie solaire produite durant l’été et l’utiliser lors d’une froide journée hivernale, sans passer par le réseau.

A lire aussi: Une start-up issue de l’EPFL Valais invente un nouveau type de stockage longue durée

Dufour Aerospace, qui a conçu un avion à propulsion électrique.

En savoir plus: Dufour Aerospace prête à décoller

Et enfin DePoly, qui a développé un procédé grâce auquel tous les objets en PET peuvent être recyclés au terme d’une décomposition chimique écologique.

A lire aussi: La start-up la plus innovante de Suisse est basée à Sion
 

Des conditions-cadres idéales

Situé au cœur des Alpes et au centre de l’Europe, le Valais représente un terrain propice au développement des technologies en lien avec l’eau et les énergies renouvelables. En 2004, une stratégie est développée par les autorités cantonales afin de créer des conditions-cadres adéquates pour stimuler l’économie valaisanne et répondre aux besoins des entreprises valaisannes. La Fondation The Ark voit le jour. Son objectif consiste notamment à soutenir la capacité d’innovation des nouvelles entreprises en créant un véritable parc technologique en Valais. Depuis sa création, The Ark a soutenu 191 projets de start-up.

Grâce à un écosystème propice au développement, notre canton est considéré comme un véritable pôle d’innovation et de technologie. Les structures d’accompagnement, les différents instituts de recherche, les hautes écoles et le parc d’innovation du Valais – Idiap, EPFL Valais, HES-SO Valais-Wallis, Icare, CREM – encouragent l’éclosion de start-up. Le paysage, le climat et le coût de la vie avantageux contribuent également à attirer les jeunes entreprises, relève également The Ark dans un communiqué.

A lire aussi: Le classement complet du Top 100 Swiss Startup Award

par France Massy