Réservé aux abonnés

Suicide assisté en EMS: des députés valaisans sont soumis à des pressions qui dérangent

Lundi et mardi, des membres du Grand Conseil ont reçu des e-mails les prévenant que voter oui au suicide assisté en EMS, c’était renoncer à des voix. A la veille du vote de première lecture, ces procédés inhabituels passent mal. Les auteurs des textes assument.
10 févr. 2021, 10:58 / Màj. le 11 févr. 2021 à 12:49
Les deux démarches seraient indépendantes.

Des opposants au suicide assisté en EMS font pression sur des députés, en vue des débats de jeudi. Lundi, soit quelques heures après le vote d’entrée en matière sur la loi sur l’accompagnement en fin de vie, certains membres du Grand Conseil ont reçu un e-mail les enjoignant à se rendre sur le site stop-suicide.ch (à ne pas confondre avec stopsuicide.ch sans le tiret, qui est celui de l’association Stop suicide, active dans la prévention depuis des années).

A lire aussi: Le suicide assist&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois