Réservé aux abonnés

Son ex-femme a enlevé ses deux enfants: «Je veux qu’ils sachent que papa les cherche»

Du jour au lendemain, ses enfants ont été enlevés par leur maman et emmenés en Algérie. Papa sierrois, Francesco Supino parle après sept mois de calvaire. Pour faire bouger les lignes et retrouver l’espoir.
25 mai 2020, 19:00 / Màj. le 25 mai 2020 à 22:03
Francesco Supino pose dans la chambre de Denisa. Le papa venait d'emménager dans une nouvelle maison avant que ses enfants ne soient enlevés par leur maman. Le cœur lourd, il a tout de même tout préparé pour leur retour.

Ils n’ont jamais été ouverts. Des cadeaux, des petits œufs en chocolat, déposés avec amour dans les chambres des enfants. Il y a eu Noël. Sans eux. Nouvel-An, Pâques, un anniversaire, le coronavirus, le confinement. L’automne, l’hiver, le printemps. Sans eux. «On m’a enlevé une énorme partie de moi.» Francesco Supino est un papa touché en plein cœur. Par l’insupportable, par l’incontrôlable.

Un jour, à l’aube de novembre 2019, les mots résonn...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois