Réservé aux abonnés

Social ou pas?

02 août 2015, 19:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

C'est toujours le même refrain. Qui dit fêtes de fin d'année dit frénésie, hystérie, excitation, fébrilité, furie et j'en passe...Il y en a bien qui tentent de surnager et qui font mine de ne pas y toucher mais, finalement, tout le monde est pris dans ce délire collectif. Histoire de marquer quelques points personnels et de m'attirer les louanges de la gent féminine, je profite de l'occasion pour rendre hommage à celles qui parviennent à jongler entre le travail, le ménage, les enfants, les courses, les cadeaux de Noël, les repas de fête... Tout ceci sans oublier les nouvelles tâches, qu'elles...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois