Rhône 3: Tony Arborino devient chef d’un nouveau service

L’actuel chef de l’Office de la troisième correction du Rhône auprès de l’Etat du Valais devient chef du Service de la protection contre les crues du Rhône.
28 janv. 2021, 17:15
/ Màj. le 28 janv. 2021 à 17:32
Tony Arborino est nommé chef de service.

Tony Arborino (50 ans) prend une nouvelle fois du galon à l’Etat du Valais. Il vient d’être nommé chef d’un service qui vient d’être créé par le Conseil d’Etat, celui de la protection contre les crues du Rhône

Ingénieur civil de l’EPFL, Tony Arborino a commencé son activité à l’Etat, en 1999, en tant que chef de projet de la troisième correction du Rhône. En juin 2017, il est devenu chef de l’Office cantonal de la construction du Rhône. Et en 2021, il devient donc chef de service.

L’Etat du Valais justifie ce changement en affirmant qu’il permet de gérer globalement le Rhône, aussi bien la troisième correction que l’entretien du fleuve, l’établissement des zones de danger et les préavis de construction.

Un département restructuré

Cette transformation d’un office en service est la troisième qui est réalisée au sein du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement, géré par le conseiller d’Etat Jacques Melly.

Cette restructuration du département s’achève à quelques mois de départ de son chef qui n’est pas candidat à sa propre succession.

par Jean-Yves Gabbud