Réservé aux abonnés

Redevance hydraulique: les dangers pour le Valais

Après l’échec des négociations entre partenaires, le Conseil fédéral va lancer son propre modèle de redevance hydraulique. Les principaux protagonistes affûtent leurs armes. Les collectivités publiques alpines seront-elles les grandes perdantes? Le débat ne fait que commencer.
30 mars 2017, 23:18
/ Màj. le 31 mars 2017 à 05:38
Graph p.4

La redevance hydraulique est la taxe que doit payer annuellement tout exploitant d’une centrale hydroélectrique aux propriétaires des cours d’eaux publiques. En Suisse, ce sont les cantons qui disposent de ce droit de propriété, droit qui permet d’octroyer aux communes et à d’autres institutions des concessions pour l’exploitation de l’eau. Ces concessionnaires, les sociétés hydroélectriques privées par exemple, ont l’obligation de verser au canton et, en Valais, aux communes concéda...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois