Réservé aux abonnés

Quand les marchés publics dérapent

Le Bureau des Métiers lance un important débat à la Foire du Valais autour de la construction en Valais.
03 août 2015, 09:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

"Aujourd'hui, les adjudications sur les marchés publics se font systématiquement au prix le plus bas, sans vraiment tenir compte d'autres critères, comme le respect des conditions locales de travail, la formation des employés", dénonce Raphy Coutaz, président du Bureau des Métiers à Sion. Et son directeur Gabriel Décaillet de surenchérir: "On favorise ainsi les entreprises qui louvoient avec le respect des conditions cadres. Elles peuvent le faire d'autant plus facilement que ces exigences ne sont pas contrôlées correctement. C'est un problème majeur." Voilà qui donne le ton du débat passionna...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois