Protection de l’enfant en Valais: les neuf sièges des APEA sont fixés

Les futures autorités de protection de l’enfant et de l’adulte se trouveront à Sierre, Sion, Ardon, Sembrancher, Martigny, Monthey, Brigue, Viège et Loèche. Une antenne sera créée à Euseigne.
30 sept. 2021, 14:46
/ Màj. le 30 sept. 2021 à 15:05
Les structures de protection de l'enfant vont être professionnalisées en Valais.

Le Valais va passer de 23 à 9 sièges pour ses autorités de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA), une concentration qui permet de professionnaliser ces structures qui ont passablement défrayé la chronique dans le canton ces dernières années.

Après la décision de principe adoptée par le Grand Conseil en décembre 2020, il restait encore à fixer les lieux d’implantation. Le Conseil d’Etat, après consultation des autorités locales, a tranché. Il y aura désormais des APEA à Sierre, Sion, Ardon, Sembrancher, Martigny, Monthey, Brigue, Viège et Loèche.

Le siège de Martigny servira à gérer les dossiers des districts de Martigny et de Saint-Maurice.

A lire aussi: Un Valais à neuf APEA professionnelles pour éviter les scandales

Une antenne à Euseigne

Pour la région de Conthey-Hérens, une antenne sera constituée à Euseigne, afin de tenir compte des distances existant entre le val d’Hérens et Ardon.

Dans son communiqué diffusé jeudi, le Conseil d’Etat indique que les districts peuvent demander de mettre en place d’autres antennes, puisque chaque région peut être dotée d’un siège et d’une antenne.

Les nouvelles APEA entreront en fonction le 1er janvier 2023.

par Jean-Yves Gabbud