Réservé aux abonnés

Piratage raté: les avocats de Giroud et du hacker échouent à faire reporter l’audience

La tentative de piratage présumée des journalistes du «Temps» et de la RTS, en 2014, sera bel et bien jugée cette semaine. Le Tribunal de police genevois n’a pas accédé aux requêtes des avocats de la défense, qui estimaient que l’instruction n’était pas suffisamment aboutie pour trancher l’affaire.
19 avr. 2021, 16:54 / Màj. le 19 avr. 2021 à 17:13
Dominique Giroud affronte le Tribunal de police de Genève de lundi à jeudi. Il est accusé d'avoir commandité le piratage de deux journalistes qui enquêtaient sur ses affaires fiscales et vinicoles.

A Genève, le Tribunal de police juge cette semaine la tentative présumée de piratage de deux journalistes en 2014. Sur le banc des accusés: Dominique Giroud – qui aurait voulu identifier les sources derrière les articles de presse le concernant –, un informaticien, un détective et un ex-agent secret. Lundi, au premier jour du procès, les avocats de l’encaveur et du hacker présumé ont essayé de faire reporter le procès, en demandant de tenir compte d’éléments non retenus par l&rsqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an