Réservé aux abonnés

Pierre-Alain Grichting à la tête de la BCVs: «Je ne suis pas un président par intérim»

Proposé par le Conseil d'Etat, l'entrepreneur Pierre-Alain Grichting a été nommé mercredi à la présidence de la BCVs par l'assemblée générale. Il succède à Jean-Daniel Papilloud qui quitte le poste trois ans avant la fin de son mandat suite à l'affaire Alkopharma.
16 mai 2018, 18:01 / Màj. le 16 mai 2018 à 19:33
Pierre-Alain Grichting est le nouveau président de la Banque Cantonale du Valais.

En 2019, il devait être candidat aux Etats et au national pour le PLR. La démission de Jean-Daniel Papilloud suite à l’affaire Alkopharma a précipité la carrière professionnelle de Pierre-Alain Grichting, l’ancien directeur de l’UBS Valais. Choisi par le gouvernement, il devient le premier président minoritaire de la BCVs lui qui, il y a plus de trente ans, n’avait pas terminé son apprentissage au sein de l’établissement. Comment le «bouillonnant» entrepreneur va gérer son nouveau cos...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois