Réservé aux abonnés

«Nous sommes en permanence dans l’urgence»

mémoire Claire Epiney-Nicoud, présidente de l’Association valaisanne d’archéologie, a mené hier les états généraux du patrimoine historique.
29 avr. 2016, 01:15
/ Màj. le 29 avr. 2016 à 00:01
Sion - 28 avril 2016 - Ancien Pénitencier - Claire Epiney-Nicoud,présidente de l'association valaisanne d'archéologie. Photo: Sabine Papilloud EPINEY5

On ne connaît qu’une petite partie de notre histoire et celle-ci disparaît un peu plus chaque jour. Alarmés par cette réalité, 78 experts ont travaillé durant plus d’un an sur une stratégie visant à protéger et à valoriser le patrimoine historique bâti et enfoui du canton. Baptisé «Mémoire 21 Valais-Wallis» et porté par l’Association valaisanne d’archéologie (AVA), le projet – une première suisse – est une initiative commune de la société civile et de l’Etat du Valais, soutenue notamment par la Confédération.

Hier, le plan d’action issu de ce travail a été remis au Conseil d’Etat. Ech...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois