Réservé aux abonnés

Mon si beau Rhône

Le groupement des «Mémoires du Rhône» a disserté hier sur les richesses du fleuve valaisan au château agaunois.
02 août 2015, 19:40
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

«Source de vie pour les uns, tombeau pour les autres, hélas, le Rhône n'a cessé d'inspirer plasticiens et compositeurs. Comment dès lors décrire Saint-Maurice si ce n'est en empruntant à Arthur Rimbaud le premier vers de son «Dormeur du Val»: «C'est un trou de verdure où chante une rivière.» Jean-Pierre Coutaz, directeur du Château de Saint-Maurice et professeur d'art au collège agaunois, avait le verbe poétique hier pour le 7e colloque des «Mémoires du Rhône».

Apr&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois