Réservé aux abonnés

Mademoidame

MICHELE PRALONG - codirectrice du théâtre du grütli à Genève
03 août 2015, 09:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Madame ou Mademoiselle? Certaines féministes françaises veulent en finir avec ce choix archaïque. Elles demandent en tout cas que les formulaires officiels ne portent plus trois cases, Madame-Mademoiselle-Monsieur, mais seulement deux: une pour chaque sexe et basta. Autant le dire tout de suite: il y a une certaine logique dans cette requête. Pour ne pas dire une logique certaine. Annoncez-vous, masculin ou féminin, et on passe à la question suivante. Demander à une femme si elle est une demoiselle, c'est intrusif, c'est une manière d'entrer dans sa vie privée, familiale, voire sexuelle. Noton...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois