Les syndicats valaisans se mobilisent pour la manifestation nationale du 30 octobre

Des centaines de travailleurs valaisans devraient manifester à la fin du mois en Suisse, dont une majorité de maçons.
20 oct. 2021, 11:26
/ Màj. le 20 oct. 2021 à 18:56
La mobilisation syndicale à la fin de l'automne est régulière (ici la manifestation à Sion du 30 octobre 2018).

L’heure est à la mobilisation dans le monde syndical valaisan en vue de la manifestation nationale du 30 octobre. «Nous faisons la tournée des chantiers», indique Blaise Carron, secrétaire régional d’Unia Valais, qui espère que 600 syndiqués valaisans se déplacent à la fin du mois. Des transports gratuits en train sont organisés.

L’événement syndical sera décentralisé. Le personnel de la santé aura sa propre manifestation à Berne. Les travailleurs du Valais romand iront à Genève, les camarades du Haut se déplaceront à Olten. «Le second œuvre sera aussi représenté, mais la grande partie des manifestants seront des maçons», prévoit Blaise Carron.

La manifestation de la sortie de crise

Cette mobilisation est une manière de faire pression. «Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la sortie de la crise du Covid. Il faut une reconnaissance de ce qui a été fait par les gens qui se sont engagés. Les applaudissements ne suffisent pas. C’est vrai pour le personnel de la santé; c’est vrai aussi pour les maçons», explique le syndicaliste montheysan. «Dans la construction, les carnets de commandes sont pleins, alors qu’il y a une pénurie de main-d’œuvre et que l’inflation est de retour. S’il n’y a pas d’augmentation salariale cette année, je ne vois pas quand. Nous revendiquons une hausse de 100 francs par mois de salaire réel. Pour l’instant, les patrons refusent.»

Une nouvelle ronde de négociations salariale aura lieu après les manifestations du 30 octobre.

A lire aussi: Unia Valais: les maçons déterminés à obtenir leur dû

par Jean-Yves Gabbud