Réservé aux abonnés

Les chiens qui mordent ne sont pas ceux qu'on pense

La majorité des attaques en Valais ne sont pas le fait de chiens interdits. Souvent, les victimes sont des proches de l'animal.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

On note deux agressions par des chiens de races interdites en Valais en 2010. C'est une de plus que l'année précédente, mais cela reste marginal par rapport aux 139 dossiers ouverts l'an dernier. De plus, ces morsures n'ont pas eu lieu sur la voie publique et concernaient le cercle des connaissances des deux chiens. C'est ce qui ressort des informations récoltées par l'Office vétérinaire cantonal valaisan.

Pour ces races, neuf autorisations exceptionnelles pour détention de chiens interdits ont été délivrées à des personnes ayant déménagé en Valais. Auparavant, le chien a été évalué par un vét...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois