Réservé aux abonnés

Les artistes émergents (1/5): Simon Crettol, le singulier et le pluriel à l’infini

Le danseur valaisan prépare son premier solo. Entre charisme, extravagance et sensibilité sans mesure, cet artiste et humain total laisse sa marque partout là où il passe. Premier portrait de notre série sur les artistes valaisans émergents.
27 déc. 2018, 12:02 / Màj. le 27 déc. 2018 à 12:02
Dans une liberté touchante, Simon Crettol est un pont entre le personnage et l'humain, le "il" et le "elle", l'alternatif et le populaire.
Pourquoi eux?
Ils ne sont pas forcément mis en lumière par les projecteurs des médias. Pas encore. On dit d’eux qu’ils sont des artistes underground. Ces Valaisans pourraient bien faire l’actualité en 2019. Nous vous les présentons et commençons par le danseur Simon Crettol.

Ses cheveux roses reposent sous une couronne flamboyante. Assis au fond d’une salle lausannoise, il croise ses talons argentés, kitsch et démesurés. Des étoles recouvrent son corps fin et musclé. Et c’est le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois