Les abricots valaisans sont là!

La cueillette d'abricots valaisans a débuté. Ils seront sur les étals des grandes surfaces à la fin de cette semaine.
25 juin 2012, 11:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le producteur de Martigny Bernard Lucciarini – ici avec des abricots de la variété Flopria -  est en pleine cueillette depuis la mi-juin.

La cueillette d’abricots valaisans a débuté entre le 11 et le 15  juin avec les variétés De Wondercot et Early Blush, «soit 9 jours plus tard qu’en 2011», selon Ephrem Pannatier, directeur de l’Interprofession des fruits et légumes du Valais (IFELV).

Dans la région de Martigny et sur le coteau sédunois, la première semaine a permis de récolter 1,2 tonnes et  la suivante 15,4 tonnes. «Cette semaine, nous aurons un volume situé entre 120 et 150 tonnes», pronostique Ephrem Pannatier.

Le pic de la cueillette interviendra durant les dernières semaines de juillet avec près de 1000 tonnes hebdomadaires. Les consommateurs doivent cependant faire preuve d’un peu de patience. Les abricots valaisans seront en vente sur les étals des principales grandes surfaces à la fin de cette semaine, voire au début de la suivante.

Les estimations font état d’une récolte globale, qualifiée de «moyenne à bonne»,  de 5790 tonnes pour les nouvelles variétés (6830 tonnes en 2011) et de 1945 tonnes pour le Luizet (2120 tonnes en 2011). La quantité acheminée vers le commerce expéditeur est prévue à partir du 2 juillet avec un volume de l’ordre de 5000 tonnes pour les nouvelles variétés et de 350 à 450 tonnes pour le Luizet.

Si les conditions météos sont favorables, «le calibre et la qualité des fruits de table seront appréciables», selon Ephrem Pannatier. Point de vue partagé par le producteur de Martigny Bernard Lucciarini qui a démarré la cueillette il y a une dizaine de jours et juge les perspectives «prometteuses.» Le travail d’éclaircissage effectué au printemps a payé. «Les fruit sont magnifiques», se réjouit-il avant de croquer un abricot Flopria, goûteux à souhait.