Le Valais lance une campagne pour des premières relations amoureuses saines

Les pressions, les menaces, les chantages sont monnaie courante dans les relations amoureuses. L’Office valaisan de l’égalité et de la famille veut toucher les jeunes pour leur (re)dire ce qui est tolérable et ce qui ne l’est pas.
25 nov. 2020, 10:59
/ Màj. le 25 nov. 2020 à 11:28
L'amour c'est beau s'il y a respect mutuel, rappelle la campagne #justsayit

L’Etat du Valais, par l’Office de l’égalité et de la famille, lance une campagne de sensibilisation pour «promouvoir des rapports sains et équilibrés dès les premières relations amoureuses», indique un communiqué de presse.

Destinée aux 15-20 ans, cette opération, baptisée #Justsayit, se déroule principalement sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Snapchat et Tik Tok, ainsi que sur internet. Elle est lancée à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et sera menée jusqu’à la prochaine Saint-Valentin.

Le but de la démarche est d’inciter les jeunes engagés dans une relation amoureuse de se respecter et de se faire respecter. «Il s’agit également de leur faire prendre conscience des pressions, du contrôle et des comportements abusifs.»

Par exemple, est décrit comme abusif le fait que le petit copain ou la petite copine se montre jaloux et possessif, contrôle les sorties de l’autre ou fouille dans son téléphone ou ses affaires.

par Jean-Yves Gabbud