Le Valais investit 3 millions dans un programme d’intégration des migrants

Le canton et les communes valaisannes prévoient d’investir 3 millions de francs en 2022-2023 dans un programme favorisant l’intégration des personnes migrantes. Avec les subventions de la Confédération, l’investissement total se monte à près de 6 millions.
14 janv. 2022, 13:58
/ Màj. il y a 6 jours
L'intégration passe notamment par l'information et les cours de langue.

Depuis 2014, le Valais participe à des programmes d’intégration introduits par la Confédération et les cantons qui s’étalent sur quatre ans. Le canton vient de signer pour la mise en œuvre du troisième programme.

En 2022, le nouveau programme d’intégration cantonal (PIC) est particulier car il intègre notamment les migrants admis à titre provisoire et que pour permettre une bonne transition, il couvre une période de deux ans, a indiqué vendredi à Keystone-ATS Jacques de Lavallaz, chef du Service valaisan de la population et des migrations.

125 projets d’intégration en 2021

Le nouveau programme d’intégration doit continuer à faciliter l’intégration des personnes migrantes en Valais via diverses actions et mesures comme des cours de langues, des rencontres interculturelles ou le renforcement de l’interprétariat.

En 2021, «quelque 125 projets ont été financés et gérés par des institutions, des communes et des acteurs non étatiques», précise l’Etat du Valais dans un communiqué.

Pour 2022-2023, le canton engage 1,5 million de francs environ dans le PIC, la même somme est investie par les communes (en argent ou en prestations) et la Confédération verse 3 millions de francs environ.

Le Valais a déjà reçu les directives pour le programme 2024-2028.

par Keystone - ATS