Le rapport 2020 sur les zoos donne une bonne note aux Marécottes

Les enclos des lynx, loups et bouquetins du zoo alpin valaisan «ont valeur de modèle» selon le dernier rapport de l’organisation écologiste. Seuls bémols: la situation des deux sangliers et du chat sauvage.
30 avr. 2021, 11:00
/ Màj. le 30 avr. 2021 à 11:00
Au zoo des Marécottes, les animaux se retrouvent dans un environnement quasi naturel.

Le rapport 2020 sur les zoos établi par la Protection suisse des animaux (PSA) est élogieux pour le zoo alpin des Marécottes. «Le verdict sur ce zoo est fondamentalement positif», résume l’association écologiste.

On peut lire que «la plupart des enclos se distinguent positivement par leur dimension et leur configuration quasi naturelle. Certains enclos, tels que ceux des lynx, des loups ou des bouquetins, ont même valeur de modèle.» Les informations fournies aux visiteurs sur les animaux sont aussi jugées positivement.
 


Le zoo situé à 1100 mètres d’altitude sur le territoire de la commune de Salvan a tendance à s’améliorer au fil du temps. Pour les ratons-laveurs et les castors, la situation n’était pas optimale par le passé. Actuellement, ces espèces ne sont plus présentes.

Sangliers et chat sauvage

PSA met deux bémols pour la situation du chat sauvage et celles des deux sangliers. Le lieu de vie de ces derniers «manque fondamentalement d’attractions», alors que le chat sauvage «dispose de trop peu de possibilités de grimper et de s’abriter».
 


Le directeur du zoo des Marécottes, Florian Piasenta est satisfait du rapport de PSA. Il prend note des critiques émises: «Nous nous posons constamment des questions sur ce qui pourrait être amélioré, en collaboration avec les vétérinaires. Pour les sangliers, nous allons procéder à des améliorations dans quelque temps.»

 

par Jean-Yves Gabbud