Le Papa Noël du télétravail. Par Gaëlle Fumeaux

29 nov. 2021, 11:00
/ Màj. le 29 nov. 2021 à 11:00
Gaëlle Fumeaux, diplômée sport et santé.

Le télétravail revient en force même s’il ne nous a jamais vraiment quittés depuis bientôt deux ans. L’urgence des débuts nous a poussés à composer avec le matériel existant, rarement adapté à des heures de travail en continu à l’ordinateur. L’augmentation considérable des maux de dos, tensions dans la nuque pouvant résulter en maux de tête, tendinites nous rappelle que les chaises classiques de bureaux ne correspondent pas seulement à un code visuel mais bien à une nécessité ergonomique. Serait-il temps d’investir dans un matériel plus spécifique? Cela tombe bien, Noël approche!

Le grand écran, deux avantages intéressants. Sa taille et sa luminosité apportent un confort visuel indéniable. Les muscles oculaires se fatiguent à force de devoir fournir un effort supplémentaire pour déchiffrer les caractères de trop petite taille. De plus, cela induit souvent un mouvement inconscient de recroquevillement sur soi pour se rapprocher de l’écran qui très fréquemment engendre des tensions dans la nuque et le dos. Les écrans externes bien réglés favorisent donc également l’ergonomie de la place de travail. Certes pas décoratifs dans un salon, ils sont toutefois très légers et se laissent facilement déplacer. La distance idéale entre l’écran et vous-même se situe à une longueur de bras. Régler la hauteur de l’écran de sorte que votre nuque reste verticale et détendue. Votre regard sera légèrement plongeant.

La chaise ou le fauteuil. Objectif ergonomie. En d’autres mots, l’adaptation aux contraintes de la tâche à effectuer. Un mobilier réglable est difficilement évitable afin d’obtenir une position satisfaisante. Deux repaires à considérer pour régler la hauteur de l’assise: les pieds doivent être bien à plat sur le sol et les avant-bras reposer de manière détendue sur le bureau. Si votre table n’est pas réglable, un rehausseur de pieds peut être la solution. L’angle entre le buste et les cuisses est légèrement supérieur à 90 degrés afin d’éviter une tension trop importante sur le bas du dos. Le dossier joue un rôle important en soutenant les lombaires. Un tabouret, par exemple, vous incitera à mettre trop de poids sur les avant-bras. De même que les ballons qui sont à utiliser avec modération.

Pensez à vous lever régulièrement, comme lorsque vous devez passer un appel, le mouvement reste le secret d’un corps en bonne santé!