Réservé aux abonnés

Le paiement des vignerons en vin prend de l’ampleur pour les vendanges 2020

De nombreuses caves imposent le paiement en vin d’une partie du raisin livré. Un jeu risqué ou pari gagnant pour les vignerons, les caves et le marché vitivinicole?
11 sept. 2020, 05:30 / Màj. le 11 sept. 2020 à 05:30
Du raisin contre du vin. Cette année, plusieurs caves imposent le paiement en bouteilles d’une partie de la vendange à leurs fournisseurs. Le système n’est pas nouveau mais prend de l’ampleur.

Des bons d’achat de 300 à 1000 francs contre de la vendange. Une bouteille contre deux kilos de raisin dans d’autres caves. La pratique n’est pas nouvelle. Mais l’ampleur du phénomène cette année risque d’être sans précédent. Dans un contexte tendu pour le marché vitivinicole, de nombreuses caves valaisannes imposent en effet à leurs vignerons le paiement d’une partie de leurs récoltes en bouteilles de vins.

A la manière de celles qui ont décidé de réduir...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois