Le député victime de la fraude électorale dans le Haut-Valais retrouve son siège

Andreas Zenklusen n’avait pas été réélu au Grand Conseil lors des dernières élections cantonales… entachées par une fraude électorale. Après le départ de Philipp Matthias Bregy à Berne, il retrouve aujourd’hui son siège.
18 janv. 2019, 16:23
/ Màj. le 18 janv. 2019 à 15:59
Effet collatéral de l'élection de Viola Ahmerd, Andreas Zenklusen retrouve son siège de député au Grand Conseil.

L’élection de la conseillère nationale Viola Ahmerd au Conseil fédéral a déclenché un effet domino au sein de son parti, le PDC du Haut-Valais. La dernière pièce de ce jeu est aujourd’hui connue.

Pour remplacer Viola Ahmerd au National, le député et chef de groupe Philipp Matthias Bregy a été nommé à Berne. Il a du même coup démissionné de son poste au sein du Grand Conseil valaisan, tout en restant conseiller communal à Naters.

A lire aussi : Election de Viola Amherd: Philipp Matthias Bregy nouveau conseiller national valaisan

Non-élu à cause d’une fraude

Pour remplacer Philipp Matthias Bregy à Sion, Andreas Zenklusen de Glis (57 ans), premier vient-en-suite de sa liste, vient d’être nommé député. Particularité du nouvel élu: il a déjà siégé au Grand Conseil en tant que député lors de la législature précédente et n’a pas été réélu en raison de la fraude électorale qui a entaché la dernière élection cantonale dans le Haut-Valais.

Pour mémoire, en raison de cette fraude, l’UDC a gagné un siège dans le district de Brigue au détriment de la liste PDC sur laquelle se trouvait Andreas Zenklusen, alors que les chrétiens-sociaux avaient perdu un siège dans le district de Rarogne oriental.

A lire aussi : Fraude électorale: une nouvelle répartition des sièges exigée pour le Haut-Valais

par Jean-Yves Gabbud