La Valaisanne Madeleine Mercier nouvelle présidente de la Mémoire des vins suisses

L’œnologue sierroise Madeleine Mercier remplace le Neuchâtelois Thierry Grosjean (caves du Château d’Auvernier) à la présidence de la Mémoire des vins suisses.
12 avr. 2019, 13:00
/ Màj. le 12 avr. 2019 à 13:00
Madeleine Mercier est la nouvelle présidente de la Mémoire des vins suisses.

La Valaisanne Madeleine Mercier est la nouvelle présidente de la Mémoire des vins suisses (MDVS). Elle avait rejoint le comité de la MDVS en 2016, «consciente du rôle important que joue cette association sélective dans le rayonnement de nos vins à l’international». 

Une institution à laquelle ses parents Denis et Anne-Catherine Mercier ont adhéré dès sa fondation en 2002 et que la jeune femme veut voir perdurer. «La MDVS nous «kidnappe» des vins pour prouver leur potentiel de garde, ce qui est primordial pour établir leur qualité à l’international.»

Elle souligne aussi les liens très forts que la MDVS tisse entre les producteurs des six régions viticoles helvétiques.

A lire aussi: Madeleine Mercier, la vigne dans le sang


Fondée par les journalistes Andreas Keller, Stefan Keller, Martin Kilchmann et Susanne Scholl, la MDVS réunit cinquante-sept des meilleurs vignerons de Suisse et une vingtaine de journalistes.

Les vignerons confient chaque année à la MDVS 60 bouteilles d’un cru sélectionné. Ce trésor est ouvert une fois par an au public qui peut alors déguster trois millésimes du vin de chaque membre. Après Sierre en 2018, la présentation de cette année a eu lieu à Bâle.

A lire aussi: Mémoire des vins suisses, un trésor à déguster une fois tous les sept ans

 

 


 

par France Massy