Réservé aux abonnés

La botte secrète de Rossini

Jean-François Fournier, Rédacteur en chef
03 août 2015, 09:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Bien sûr les "vieux de la vieille" sous la Coupole évoquent d'abord le Vaudois Maillard et le Fribourgeois Berset pour la succession Calmy-Rey. Mais hier à Sion, premier ténor socialiste à sortir du bois en convoquant la presse nationale, le Nendard Stéphane Rossini a fait grosse impression. Le vice-président du PSS a même réussi le tour de force de présenter son action politique en totale adéquation avec les attentes de la majorité de ses collègues alémaniques au Parlement.

Il faut di...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois