Réservé aux abonnés

"J'ai le profil, le projet, la convictionet la détermination pour être conseiller fédéral!"

Le Nendard a annoncé hier en Valais sa candidature à la succession de Micheline Calmy-Rey. Il est le premier ténor socialiste à le faire. Entretien à coeur ouvert, sous les boiseries du Café de la Coopérative à Aproz, lieu mythique de ses premiers combats politiques.
03 août 2015, 09:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Rossini, premier candidat socialiste à sortir du bois pour la succession Calmy-Rey: la preuve d'une grande détermination?

Vice-président du Parti socialiste suisse (PSS), je menais déjà une réflexion de fond depuis de longs mois. J'ai des idées claires sur notre vision du gouvernement. Je me sentais prêt et en parfait accord avec l'engagement d'une vie entière au service de mes concitoyens.

Le Vaudois Pierre-Yves Maillard, le Fribourgeois Alain Berset, le Neuchâtelois Jean Studer et la Tessinoise Marina Carobbio: c'est du lour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois