Réservé aux abonnés

Grand Conseil: comment expliquer le faible score de Xavier Mottet?

Xavier Mottet a été porté à la deuxième vice-présidence du Grand Conseil avec seulement 66 voix, sur 130 possibles. Si le vote à bulletins secrets fait planer un certain mystère sur ce mauvais score, des hypothèses sont esquissées par les députés.
15 juin 2020, 20:06 / Màj. le 15 juin 2020 à 23:17
Xavier Mottet ne se dit pas surpris ni déçu par son score.

S’il est réélu au printemps prochain, Xavier Mottet présidera le Parlement valaisan en 2022. Lundi à Brigue, le politicien de Torgon a été porté à la deuxième vice-présidence du Grand Conseil par ses collègues députés.

Avec 66 petites voix, son score est extrêmement faible. Il correspond tout juste à la moitié des 130 suffrages possibles. «Je ne suis ni surpris, ni déçu», commente le Chablaisien. «J’ai toujours eu à cœur de d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an