Réservé aux abonnés

Gestion des avalanches: de Barry aux chiens de recherche électroniques

En marge de l’inscription par l’UNESCO de la gestion des avalanches au patrimoine culturel immatériel, «Le Nouvelliste» propose un élément exemplaire du savoir-faire ancestral nourri des technologies de pointe développées en Suisse qui a conduit à cette reconnaissance mondiale: les chiens d’avalanche.
29 nov. 2018, 18:56 / Màj. le 29 nov. 2018 à 18:56
Les scientifiques de l’EPFZ ont mis au point l’équipement le plus petit et le moins coûteux jamais créé pour détecter les odeurs.

Un chien électronique marchera-t-il bientôt dans les traces du mythique toutou du Grand-Saint-Bernard Barry pour sauver des vies humaines? La question se pose aujourd’hui avec acuité. En marge de l’inscription par l’UNESCO de la gestion des avalanches au patrimoine culturel immatériel, «Le Nouvelliste» propose un élément exemplaire du savoir-faire ancestral nourri des technologies de pointe développées en Suisse qui a conduit à cette reconnaissance mondiale: les chiens d’avalanche.

A lire aussi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois