Réservé aux abonnés

Fromages: le Raclette du Valais AOP a bien digéré la deuxième vague de coronavirus

Contraints de réduire légèrement la production de leurs fromages au printemps 2020 en raison de la crise du coronavirus, les 83 membres de l’Interprofession du Raclette du Valais AOP ont pu maintenir le cap ces dernières semaines. Malgré la fermeture des restaurants.
05 mars 2021, 12:00 / Màj. le 05 mars 2021 à 12:07
Les fromageries d'alpage du Valais comme celles de plaine ou les affineurs, ici l'alpage du Cœur, au-dessus de Liddes, ont fait le dos rond et ont plutôt bien digéré la deuxième vague de Covid.

2326 tonnes de fromages au lait cru toutes spécialités confondues produites en 2020 contre 2394 tonnes en 2019. Avec une diminution de 68 tonnes (-2,6%), les 83 membres de l’Interprofession du Raclette du Valais AOP ont plutôt bien résisté à la crise du coronavirus, aux annulations de grandes manifestations (finale nationale de la race d’Hérens, Foire du Valais, grands festivals, etc.) et aux fermetures de bistrots.

Le commerce de détail et les promotions compensent le manque des bistrots

«Depuis l’&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois