Frédéric Favre est le seul conseiller d’Etat romand non vacciné, selon la RTS

Frédéric Favre est le seul à ne pas s’être fait vacciner à l’échelle romande, affirme ce mardi la RTS. Le ministre valaisan plaide pour la liberté de choix.
10 août 2021, 18:59
/ Màj. le 10 août 2021 à 19:19
En matière de vaccination, selon Frédéric Favre, il n’y a pas une option juste ou fausse.

Le PLR Frédéric Favre est le seul conseiller d’Etat de Romandie à s’être refusé à la vaccination. A l’échelle nationale, selon la RTS, trois autres ministres (dont deux Tessinois et un Thurgovien) ne sont pas passés par la case vaccin. Et ce, à l’heure où les gouvernements cantonaux multiplient les appels à la piqûre.

Contacté par la RTS, le président du Conseil d’Etat évoque une décision personnelle. «Je soutiens la stratégie mise en place par le Conseil fédéral qui consiste à laisser le choix: se faire vacciner ou non. Les gens font leur propre analyse en prenant compte des divers critères tels que leur âge, leurs antécédents médicaux ou encore leur profession. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, mais une décision individuelle.»

Pas d’option juste ou fausse

Selon le ministre, qui ne donne pas davantage de détails que les réponses fournies à la RTS, un choix personnel ne doit pas être à l’origine d’un clivage. «Environ 50% de la population est vaccinée. Nous ne devons pas stigmatiser la moitié d’un peuple versus l’autre moitié, ce débat laisse à penser qu’il y a une option juste et une option fausse. Or ce n’est pas le cas», écrit-il.

Au total, une quinzaine de cantons ont répondu aux sollicitations de la RTS.
 

Texte ici

par Dimitri Mathey