Réservé aux abonnés

Fin de la 2G: deux Valaisannes racontent comment elles vont s’adapter à la nouvelle technologie

La désactivation de la 2G sonne le glas des vieux natels et autres appareils utilisant ce réseau. Sarah Assida et Marie-Renée Briand comptent parmi les utilisateurs qui doivent se résoudre à migrer vers des technologies plus récentes. Non sans quelques inquiétudes.
18 janv. 2021, 18:00 / Màj. le 18 janv. 2021 à 18:00
Sarah Assida et Marie-Renée Briand étaient utilisatrices d'appareils fonctionnant avec la 2G. Avec la disparition imminente de ce réseau, elles doivent migrer vers des technologies plus récentes.

Fini les vieux téléphones portables. Aux oubliettes les premiers systèmes d’alarme et de commande de chauffage pilotés par SMS. Le moment tant redouté par certains est arrivé: depuis le 4 janvier, Swisscom désactive l’ensemble de ses antennes qui transmettent la 2G sur le territoire national. D’ici à la fin mars, les appareils rattachés à cet opérateur et fonctionnant avec ce réseau mobile seront inutilisables. 

A lire aussi : Swisscom désactive la 2G: êtes-vous conce...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois