Réservé aux abonnés

Feu la fumée!

Un feu de cheminée dégage beaucoup de particules fines toxiques. C'est pourquoi il est interdit de brûler n'importe quoi. Même chez les privés, des contrôles de cendres sont effectués.
02 août 2015, 19:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Par ces températures hivernales, rien de tel que de se réchauffer au coin d'un bon feu de cheminée. Mais en ce début de saison, il est important de rappeler que la loi est claire: on ne brûle pas n'importe quoi. La cheminée n'est pas une poubelle, elle ne doit contenir que du bois. Le point avec Cédric Arnold, chef du Service cantonal de la protection de l'environnement.

Quels sont les matériaux que l'on peut brûler et quels sont ceux qui sont interdits?

Un feu de cheminée ne doit être alimenté qu'avec du bois à l'état naturel et en morceaux, des brindilles ou des pives. Tout le reste (plastic...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an