Réservé aux abonnés

Euro et ski, quel juste prix?

La chute du cours de l'euro complique la vie des exploitants de remontées mécaniques sur le versant helvétique du domaine skiable. Une situation quasi unique en son genre en Suisse.
02 août 2015, 19:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

«Tous nos clients ne vont pas profiter de ça. Mais pour nous, c'est un réel problème et il suscite de grosses questions.» Ça? C'est la baisse du cours de l'euro, qui cause quelques soucis aux exploitants de remontées mécaniques sur le versant suisse du domaine des Portes du Soleil.

«Les tarifs en euros sont arrêtés déjà en février pour la saison suivante», explique Raymond Monay, directeur de Télé Champéry Les Crosets (TCCPS). «De notre côté, nous attendons le plus possible pour les fixer en francs suisses, en espérant que les variations du taux de change ne seront ensuite plus trop importante...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois