Réservé aux abonnés

Entre Eddy Baillifard et Sébastien Olesen, il y a bien davantage qu’un four à raclette bling bling

Eddy Baillifard et Sébastien Olesen vivent collés serrés durant toute la belle saison du Palp Festival. Les rois de la raclette et du son reviennent sur la découverte mutuelle de leurs deux univers éloignés mais reliés par un four à raclette à paillettes.
09 août 2018, 11:00 / Màj. le 09 août 2018 à 20:38
Sébastien Olesen aux manettes et Eddy Baillifard au four: la recette gagnante de l’Electroclette.

Si ces deux-là étaient restés coincés dans un ascenseur en panne, ils se seraient regardés gênés et auraient seulement échangé quelques politesses. Parce qu’a priori, ils n’ont rien en commun. Rien à partager. Eddy Baillifard et Sébastien Olesen font capoter notre théorie à peine l’a-t-on exposée. «C’est assez faux. Si on s’était croisés dans un ascenseur, on aurait tout de suite discuté car Eddy est quelqu’un d’extrêmement ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an