Donald Moos remplace Cyrille Fauchère à la présidence du l’UDC du Valais romand

Réunis samedi en assemblée générale à Fully, les membres de l’UDCVr ont porté Donald Moos à la présidence du parti. Il succède à Cyrille Fauchère.
10 oct. 2021, 11:23
/ Màj. le 10 oct. 2021 à 15:28
Cyrille Fauchère passe le témoin  Donald Moos.

L’UDC du Valais romand change de présidence. Cyrille Fauchère laisse sa place à Donald Moos. L’assemblée générale du parti a entériné la décision samedi lors de son assemblée générale tenue à Fully.

Cyrille Fauchère aura dirigé le parti durant huit années et demie, dont les cinq premières avec Jérôme Desmeules. Il est toujours conseiller communal à Sion et député au Grand Conseil. «J’ai effectué deux cycles électifs complets. J’ai le désir aujourd’hui de m’investir plus auprès des miens et dans mon travail», explique-t-il, au moment de passer la main.

Son successeur, Donald Moos, habite Ayent. Il est patron de sa fiduciaire, et est âgé de 60 ans. Il fut candidat aux dernières élections fédérales, ancien conseiller communal et a fondé en 2015 l’UDC d’Ayent. Président de parti n’est pas toujours une fonction de tout repos et pas la plus excitante. «L’UDC a des positions claires et constantes. Il est important de se mettre au service du pays et de la population. C’est dans cet esprit que je reprends la présidence de l’UDCVr», éclaire Donald Moos

Il aura pour mission immédiate de mener campagne contre la loi Covid, soumise à votation populaire le 28 novembre prochain et à laquelle s’oppose l’UDC. Il devra ensuite conduire le parti aux élections fédérales de 2023.

par Bertrand Crittin