Réservé aux abonnés

Des lieux à l'écoute des malades psychiques

La fondation Domus a présenté hier ses deux structures à La Tzoumaz et à Ardon. Visite guidée avec le directeur et témoignages de deux résidents.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

"Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur." Ces mots placardés sur le mur du bureau de Pierrette Rouvinez - la responsable de la structure Domus de La Tzoumaz - reflètent bien l'ambiance des lieux. Ces mots résonnent avec force pour les pensionnaires de cette institution accueillant les personnes souffrant de troubles psychiques chroniques ou de diverses pathologies psychiatriques, à tous les âges de la vie adulte. Des mots que des centaines d'officiels ont pu découvrir hier lors de la cérémonie d'inauguration des locaux de La Tzoumaz et d'Ardon, tous deux propriétés de la fondation ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois