Réservé aux abonnés

Derrière un bulletin avalanche du SLF, des centaines d’observateurs sur le terrain

Chaque jour, le SLF édite deux bulletins d’avalanche. Le bureau récolte des informations de stations automatiques mais aussi d’observateurs. La Suisse en compte 200, le Valais 50.
31 déc. 2018, 05:30 / Màj. le 31 déc. 2018 à 05:30
Jean-Luc Lugon, accompagnateur en montagne et chargé de la sécurité de la vallée du Trient, réalise quotidiennement des mesures pour le SLF.

Ils sont les yeux sur le terrain. Leur contribution est indispensable à la rédaction des bulletins avalanche édités deux fois par jour – à 8 heures et à 17 heures – par l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches. Près de 200 personnes en Suisse font part de leurs observations à l’institut. En Valais, ils sont une cinquantaine. Guides de montagne, chefs de sécurité de domaines skiables ou simples citoyens, ils participent ainsi à la sécurité des ra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois