Réservé aux abonnés

Conseil national: entré en cours de législature, le marathonien Benjamin Roduit a dû se mettre au sprint

Le conseiller national de Saillon qui a remplacé Yannick Buttet en février dernier a fait une entrée efficace et remarquée sous la Coupole. Il doit faire vite pour combler le retard. On fait le point sur sa mi-législature.
19 déc. 2018, 05:31 / Màj. le 19 déc. 2018 à 05:31
Benjamin Roduit, une très rapide entrée en matière à Berne.

C’est sûrement le comble pour un coureur de fond comme lui qui a bouclé une dizaine de marathons et qui est un habitué des interminables trails.

Benjamin Roduit a dû, depuis février dernier se mettre au sprint. Aller vite. Sans doser l’effort. Tout donner, d’un seul coup. Arrivé au parlement, il y a dix mois, pour remplacer le démissionnaire Yannick Buttet, Benjamin Roduit a mis les bouchées doubles et se presse encore pour marquer le territoire et les esprits afin d’être réélu l’an proch...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois