Réservé aux abonnés

Cinq scénarios pour une succession

La démission du président Bernard Stalder ouvre la voie aux spéculations politiques.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La démission lundi du président du conseil d'administration de la BCVs, Franois Bernard Stalder, alimente les discussions sur les raisons de son départ et les spéculations sur son successeur. Florilège.

Problèmes de santé?

"Le communiqué de la banque évoque des raisons personnelles et privées pour expliquer le départ de son président... a nous prive d'explications", lance Michel Rothen, le président du PDC. "Si les raisons sont vraiment personnelles je m'incline, mais si dans quelques jours on apprend qu'il a repris la présidence d'autres banques, je serais déu... et je crains d'être déu."

Ber...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an