Sites pollués du Chablais: une plateforme d’échange créée

Les acteurs concernés par les sites pollués du Chablais sont réunis par le Service de l’environnement pour améliorer la communication.
14 oct. 2021, 11:42
/ Màj. le 14 oct. 2021 à 13:09
Plusieurs sites sont pollués dans le Chablais, dont celui de l'ancienne raffinerie Tamoil à Collombey-Muraz.

Le Service de l’environnement du canton du Valais (SEN) a créé une plateforme d’échange et d’information dédiée aux sites pollués du Chablais.

L’expérience, déjà menée dans le Haut-Valais, vise «à assurer une communication transparente et un transfert direct des connaissances aux personnes concernées», indique le service dans un communiqué.

La plateforme regroupe les représentants de milieux de la protection de l’environnement, de l’industrie et de l’agriculture, ainsi que les autorités communales et cantonales. Ces acteurs devraient se réunir «au moins» une fois par an, à l’initiative du SEN.

Plusieurs sites pollués dans le Chablais

Plusieurs sites pollués sont recensés dans le Chablais. Il y a notamment la décharge des Mangettes, l’étang de la Step, l’ancienne raffinerie Tamoil de Collombey et le site chimique montheysan. La région est aussi touchée par la pollution des eaux souterraines et des sols par des PFAS (les substances per- et polyfluoroalkylées) en aval des sites industriels de Monthey et de Collombey.

par Jean-Yves Gabbud